Pour obtenir la version imprimable de ce conte pour enfant, cliquez ici.
Livre de coloration
Frédéric la grenouille
et 
Elias l’éléphant

  Par l’artiste Asbjorn Lonvig
 Traduit par Céline Maeder, Paris, France.
 

Je suis une grenouille. Je m’appelle Frédéric.
Mon grand-père aussi s’appelait Frédéric.
Il vivait dans un petit étang,
6 rue des Ogres,
à Marécageville, au Danemark.
Me voici.
 


Je suis vert et j’ai de longues pattes.
Deux pattes vertes, une bleue et une rouge.
Mes pattes arrière sont longues et musclées.
C’est pourquoi je suis très fort en saut.
Je peux sauter aussi loin que toi tu peux cracher.
 
Mon meilleur ami s’appelle Elias. C’est un éléphant.
Il est bien plus gros que moi.
 
 
 
Voici Elias. Il est rouge. Ses dents et sa queue sont bleues.
Je le surnomme Tomate parce qu’il est tout rouge.
 
 
Voici Elias-Jaune.
Je le surnomme Citron.
 
 
Voici Elias-Vert.
Je le surnomme Pomme.
 
 
Voici Elias-Bleu.
Je le surnomme Myrtille.
 
 
........
 
Quand les éléphants étaient tous petits, leur maman leur a appris à se tenir par la main. 
Euh, pardon, pas par la main,
mais par la queue.
Et Tomate était toujours devant
Quand ils marchaient vers la droite.
 
.
 
Et Tomate était toujours devant
Quand ils marchaient aussi vers la gauche.
 
Tu te rappelles comment je surnomme les éléphants ?
Allez, je t’aide :
Une tomate, c’est rouge.
Un citron, c’est jaune.
Une pomme, c’est vert.
Une myrtille, c’est bleu.
 
 ......
 
 Voici mon papa.
Il s’appelle Frédéric, lui aussi.
Tout comme mon grand-père et moi.
Ses pattes arrière sont bleues.
 Et il est facile à reconnaître car il porte des lunettes.
 
........
 Voici ma maman.
Ses pattes arrière sont rouges.
Elle porte un nœud dans les cheveux
et un bracelet jaune au poignet.
 
 
Et me voici à nouveau.
L’une des mes pattes arrière est bleu, comme celle de mon père.
L’autre est rouge, comme celle de ma mère.
J’adore faire des bonds
J’adore me cacher.
  
 
Je peux me cacher en un bond en un clin d’oeil.
Je peux me cacher derrière la souche d’un arbre.
 
 
Je peux me cacher en un bond en un clin d’oeil.
Je peux me cacher derrière une pierre.
 
 
Je peux me cacher en un bond en un clin d’oeil.
Je peux me cacher dans un tuyau tout noir.
 
   
 
Tomate, Pomme et moi, Frédéric la grenouille,
nous avons décidé de jouer à cache-cache.
Je me suis caché en un clin d’œil.
 
 
Tomate et Pomme ont regardé dans le tuyau.
 
 
 Tomate et Pomme ont regardé derrière la pierre.
 
 
Tomate et Pomme ont regardé derrière la souche de l’arbre.
 
 
 
  Mais Tomate et Pomme ne m’ont trouvé nulle part.
 
 
 
Et Myrtille est devenu très triste, de plus en plus triste.
Il n’arrivait pas à me trouver, lui non plus.
 
 
 
Soudain, Citron a soufflé très fort dans sa « trompette ».
C’est sa trompe que j’appelle sa « trompette ».
Il m’avait trouvé,
Caché derrière l’oreille de Myrtille !